EXPOSITION BOBY LEICA STORE PARIS BEAUMARCHAIS

Black Lives Matter

Publié le 15. mars 2021 avec Leica SL

BOBY

BLACK LIVES MATTER

 

Exposition au Leica Store Paris Beaumarchais

jusqu'au 26 juin 2021

 

« Il faut de la beauté, de l’irrévérence et de l’information. »

Boby est un jeune photojournaliste publié par Libération depuis plus de 6 ans. Fisheye nous a fait découvrir son travail en avril 2019 ; nous avons été saisis par l’intelligence de son compte Instagram, qu’il agence remarquablement bien et enrichit de stories hilarantes. Tess Raimbeau du service iconographie de Libération, lui a confié son premier portrait dont la réalisation est tout aussi burlesque que le sont les histoires de Boby. Il voulait devenir journaliste avant d’être photographe. C’est un autodidacte forcené qui n’a pas eu peur de relever des défis sur un terrain photographique déjà bien occupé.

Son franc parler, son engagement et sa photographie, alternant entre manifestations et portraits du gotha de la musique pour génération Z, font de lui une personne au ton « sarcastique » à la recherche de la meilleure image. Son talent l’amène aussi bien à suivre les défilés Chanel qu’à répondre à des commandes Corporate. Il aime la diversité et s’auto challenge en permanence, absorbé par un rythme effréné de shootings.

Boby impose un style dont il n’aime pas trop dévoiler les secrets. En lisant ses différentes interviews, on découvre qu’il recourt à un bouchon de parfum transparent qu’il place devant l’objectif pour créer des « flares » et des flous pour habiller l’image… Au détour d’une conversation, il avoue beaucoup retravailler l’image en post production pour lui donner les tonalités de la photographie argentique dont il affectionne le grain et la douceur. Et il assume ce parti pris.

Leica Camera France lui a confié un Leica SL2 qu’il utilise avec son Leica Q2, aussi bien sur les « champs de bataille » parisiens que sur des lieux de shooting plus glamours. Nous avons choisi les images de Black Lives Matter parce que l’histoire de Leica est profondément ancrée dans le photojournalisme et la photographie humaniste.  Souvenez-vous de Mai 1968, du photographe Claude Raymond-Dityvon cofondateur de l’agence Viva, de l’image de cet homme assis sur une chaise face aux fumées nocturnes … des images floues et fantomatiques de manifestations tout aussi violentes que celles que nous vivons aujourd’hui. Ou bien encore celles de Gilles Caron… Le Noir et Blanc était roi à cette époque.

Nous voici en 2020 au cœur des manifestations de Black Lives Matter avec Boby, qui capte la grâce d’un visage tourné vers l’espoir du changement ou les revendications musclées d'une jeunesse révoltée. Boby se poste au cœur des mouvements, témoigne sans détour de notre temps et brandit ses images comme un acte de résistance.

Instagram @odieuxboby

D'autres articles de blog

FRED MORTAGNE

Architecture du froid

 

Publié le 26. février 2021 avec Leica SL

TONY NOEL

Retour d'expérience sur le LEICA SL2-S

 

 

Publié le 18. février 2021 avec Leica SL

BERNARD TARTINVILLE


Le Mont-Blanc en 3D,

une création avec le LEICA S007

 

 

Publié le 17. février 2021 avec Leica S